Les chouans

Honoré de Balzac

C'est le premier roman que Balzac signe de son nom.

J'avais une mauvaise opinion de Balzac, qui, pensais-je, n'aimait rien autant que de décrire la bourgoisie fortunée.

Ici, il me surprend, en décrivant des gens de basse condition, pittoresques.

Mais avec ce roman, je reste sur ma faim, on a l'impression de lire du Alexandre Dumas, et non pas le grand écrivain qu'on décrit. Mais suis-je trop sévère, ou suis-je passé à coté de son talent?