Tarass Boulba

Nicolas Gogol

Histoire de cosaques, dont une adaptation radiophonique était diffusée dans les années 60. On écoutait cela avec passion, avant l'arrivée de la télévision.

Cela se passe dans l'Ukraine du XIVième siècle. Les Cosaques sont un peuple guerrier toujours prêt à prendre les armes contre la Pologne ou l'empire Ottoman.

Tarrass Boulba a deux fils qui reviennent de leur éducation au monastère. L’aîné deviendra un bon guerrier, alors que le cadet a des idées plus romantiques.

Les Cosaques languissent de ne voir aucun projet de partir à la guerre. Ils destituent leur chef et en nomment un autre, qui va les satisfaire.

Des bruits courent selon lesquels les polonais et les juifs spolient les biens de l’Église orthodoxe. Les Cosaques prennent les armes et le chemin de la guerre, pour aller en Pologne brûler et piller villes et campagnes.

Les polonais sont affamés. Andreï, le jeune fils de Tarass Boulba, s'éprend de la fille d'un notable polonais. Il quitte ses parents, renie sa patrie et va la rejoindre.

Bientôt, les Cosaques voulurent combattre de vrais guerriers, et non des peuplades miséreuses. Ils vont être satisfaits, mais ce sera leur perte.

Fresque médiévale, gloire et surtout misère des peuples de cette époque et de cette région, où Kiev fut la capitale de la Russie, avant Saint Petersbourg.