La dames aux camélias

Alexandre Dumas Fils

Le narrateur se rend à une vente aux enchères des biens d'une courtisane défunte, qu'il n'a connu que pour l'avoir souvent croisée. Il y achète un très bel exemplaire relié, doré à la tranche, du roman de l'Abbé Prévost « Manon Lescaut », qu'il va payer un peu cher. Un jeune homme, qui n'avait pu assister à la vente, mais qui apprend à qui est échu le livre, va tenter de le récupérer et de joindre le narrateur dans ce but.

Les deux hommes sympathisent et on apprend que cette courtisane comptait beaucoup pour le jeune homme. Ce dernier est persuadé que son tourment ne s'apaisera que s'il peut revoir la défunte. Il entreprend, dans ce but, de la faire exhumer, et d'en profiter pour lui donner une meilleure sépulture.

La description de ces tourments, le jour de l'exhumation, mais aussi, par retour en arrière, lorsqu'il s'amourache de la dame, qui ne lui répondait que par mépris et moqueries, termine le roman.