Les aventures de Sherlock Holmes

Arthur Conan Doyle

Je ne m'étendrai pas sur cette œuvre qui est très connue. Je dirais simplement que c'est un peu cousu de fil blanc : Holmes pose des questions évidement très opportunes… puisqu'il connaît l'énigme, étant dans la tête de l'auteur.

Mais cela dit, vous y penseriez, vous à poser ce genre de question : « le cheval (du fiacre) était-il exténué ou frais et dispo ? » ? Ce qui permet de savoir s'il a fait une grande distance auparavant ou non. L'intérêt est autant le pittoresque des mœurs de l'époque que l'opportunité de la question.

J'ai lu une édition Ouest-France brochée, qui contenait quelques nouvelles parmi la cinquantaine qu'a écrite l'auteur. Je note ici celles que j'y ai lues afin de ne pas les relire lorsque je trouverai une autre édition :

  • Un scandale en Bohème
  • La ligue des rouquins
  • Une affaire d'identité
  • Le mystère de la vallée de Boscombe
  • Les cinq pépins d'orange
  • L'homme à la lèvre tordue
  • L'escarboucle bleue
  • Le ruban moucheté
  • Le pouce de l'ingénieur
  • Le gentilhomme célibataire
  • Le diadème de béryls
  • Les Hêtres d'Or