Le dernier des valerius

Henry James

La nièce du narrateur vient d'épouser un conte italien, amoureux des antiquités, les vraies, qui subventionne l'exhumation d'une statue de Minerve. L’œuvre d'art, ou plutôt la déesse, devient la rivale de la jeune femme, qui va tout simplement cesser d'exister pour le conte.

Mais la complication en haine d'une passion extrême ne manque pas d'arriver, que l'objet du transport soit mortel ou non.

La déesse n'est-elle pas le passé, quand la jeune femme est le présent et l'avenir ? On ré-inhume la déesse en grande pompe et la jeune femme retrouve son mari.